CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Frédéric Charrière, fabricant d’instruments de chirurgie.

Paris 2008

Drulhon Jimmy

date de publication : 1874

  mise en ligne : lundi 27 octobre 2008


Jimmy Drulhon, ancien antiquaire, expert en appareils médicaux, a admiré pendant toute sa carrière les instruments de la maison Charrière. Premier industriel de l’instrumentation chirurgicale, Frédéric Charrière méritait ce livre particulièrement bien documenté. Dans ce livre, l’auteur a su faire revivre Charrière tant dans sa personne que dans son œuvre. Tout collectionneur se doit de lire ce livre.

Frédéric Charrière (1803-1876) fut le plus grand fabricant d’instruments
de chirurgie du XIXe siècle. 11 fut l’ami et le fournisseur attitré de Dupuytren
et de Civiale. C’est lui qui fit de son artisanat une industrie, la première dès
1834. Les premiers masques à anesthésie sortirent de ses ateliers en janvier
1847.

Son établissement employa jusqu’à 450 ouvriers répartis entre les usines de Nogent (Haute-Marne) et les ateliers, magasins et bureaux de Paris. De 1834 à 1873 une quinzaine de médailles d’or et d’argent recompensèrent la qualité exceptionnelle de ses instruments. Tout comme il fut le premier coutelier chirurgical à recevoir une médaille, il fut le premier industriel à être nommé chevalier de la Légion d’honneur.

L’auteur ne s’est pas seulement attaché à écrire la biographie d’un "génial"
fabricant d’instruments de chirurgie, il a aussi montré comment l’atelier d’un
artisan coutelier devint l’une des industries les plus prospères de France.
Chez Charrière, fournisseur officiel de la Faculté, de l’Armée, de la Marine, des hôpitaux, de la Préfecture de police, le monde entier, Angleterre comprise, venait s’approvisionner. Cette histoire de la maison Charrière commencée en 1820 dans un petit atelier de repasseur-affûteur s’acheva, faute de repreneur, en 1972. C’est donc aussi 150 ans de l’histoire d’une entreprise parisienne du quartier des Cordeliers.

Bon de commande
bon de commande