CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Historique 1874-1889

Exposition 2003 - Congrès de la SFAR - Paris

date de publication : septembre 2003

  mise en ligne : vendredi 7 novembre 2008


Historique de la mesure physiologique et du monitorage
(1874 –1889)

1874 : Budin, étudie l’état de la pupille pendant l’anesthésie chirurgicale

1874 : Malassez, hématimètre

1875 : Caton, existence de potentiels électriques sur la surface exposée du cerveau du singe et du lapin

1875 : Budin et Coyne, observations et expériences sur l’état de la pupille pendant l’anesthésie chirurgicale produite par le chloroforme. L’état de la pupille peut donc, au point de vue de la sensibilité, servir de guide dans l’administration du chloroforme... Si l’état de l’iris peut servir de guide pour la direction de l’anesthésie, in ne saurait faire pressentir l’imminence des accidents. C’est toujours le pouls, la respiration et l’état général du patient que le chloroformiste devra surveiller attentivement...

1876 : Schmidt : bases de l’étude de la coagulation et de l’hémostase (Dorpat)

1876 : Regnard et Jolyet communique un nouveau procédé pour l’étude des phénomènes chimiques de la respiration (mesure en cloche de la consommation d’O2 et de production de CO2)

1876 : Malassez, cuves à numération globulaire

1877 : Bert, communication sur l’acide carbonique exhalé pendant la respiration

1878 : Bert : recherches sur l’anoxie et les effets barométriques

1878 : Marey : la méthode graphique Paris. Ouvrage majeur montrant toutes les possibilités qu’on peut tirer des enregistrements graphiques

1879 : C. Bernard : leçons de physiologie opératoire

1879 : Crookes étudie les rayons cathodiques

1879 : Gowers mesure l’hémoglobinémie

1881 : Von Bash construit un sphygmomanomètre plus simple

1881 : Marey : des études par cathétérisme cardiaque et par cardiographie externe. le sphygmoscope de Chauveau et de Marey

1881 : Lewis, débuts de l’électrocardiographie

1887 : Hertz découvre l’effet photo-électrique

1887 : Waller, premier ECG enregistré chez l’homme

1889 : Hedin invente l’hématocrite

1889 : Potain, sphygmomanomètre à air pour mesurer la tension artérielle

1889 : Laborde, pneumocardiographe chez le lapin