CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Sicard Jean Marie Athanase

Jean Marie Athanase Sicard (1872-1929) Professeur de pathologie médicale et médecin des hôpitaux. AIHP (1895).

Longtemps praticien à la Salpêtrière, il orienta principalement ses activités vers la
neurologie et ses recherches vers le liquide céphalorachidien. Parallèlement à Cathelin il découvrit la voie épidurale (caudale) qu’il utilisa en thérapeutique neurologique.
Chef de service à l’hôpital Necker de 1919 à sa mort en 1929,
A Necker, il développa le traitement des affections dégénératives (athérome, arthrose…) par l’iode délivré au long cours sous forme d’injection intra-fessière de Lipiodol,
ester de l’huile d’oeillette, mis au point par le pharmacien Marcel Guerbet en 1903. Son interne Jean Forestier découvrit par hasard le potentiel du lipiodol dans le domaine du radiodiagnostic (myélographie, bronchographie, hystérographie, urétrographie…).
Il fut membre de l’Académie de Médecine.