CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Spectacle d’inhalation de protoxyde d’azote (USA 1844)

C.H.A.R.

date de publication : 1844

  mise en ligne : dimanche 20 juillet 2008


Cette affiche annonce un spectacle de "cirque" pour découvrir les effets du protoxyde d’azote (gaz hilarant) sur des volontaires.

Ces spectacles ont eu lieu à travers tous les États-Unis. C’est au cours de l’un d’eux qu’Horace Wells, en 1844, eut l’idée de l’anesthésie après avoir vu un des volontaires se blesser et n’avoir rien senti. Dès le lendemain, il demandait au directeur du spectacle un ballon de protoxyde d’azote, en inhalait lui-même et se faisait enlever une dent par son assistant. N’ayant rien ressenti, il fut d’emblée convaincu de sa découverte et se mit à appliquer cette technique dans sa clientèle.

“Une grande démonstration des effets produits par l’inhalation de Protoxyde d’azote, ou Gaz Hilarant ! sera donnée à l’Union Hall ce (Mardi) Soir, 10 décembre 1844.

Trente gallons de gaz seront préparés et administrés à ceux qui, dans l’auditoire, désireront en inhaler.

Des hommes ont été engagés et se tiendront au premier rang afin d’éviter que, sous l’influence du gaz, personne ne se blesse ou blesse quelqu’un d’autre. L’adoption de cette mesure vise uniquement à écarter toute appréhension de danger. Il est probable que personne ne cherchera à se battre.

Le gaz agit sur ceux qui l’inhalent en fonction du trait dominant de leur caractère. Il les fait soit Rire, Danser, Parler ou se Battre, et ainsi de suite. Ils semblent conserver assez de lucidité pour ne pas dire ou faire des choses qu’ils auraient l’occasion de regretter.

N.B. Le Gaz ne sera administré qu’à des hommes d’une parfaite honorabilité. Ceci afin que le spectacle reste, à tous égards, dans les limites du bon ton. ”


Ceux qui inhale ce gaz une fois, sont toujours anxieux de l’inhaler une seconde fois. Il n’y a pas d’exception à cette règle.

Aucun mot ne peut décrire les sensations de délices que procurent ce gaz. Robert Southey (poète) a dit : « L’atmosphère du paradis est surement faite de ce gaz ».

Pour une pleine connaissance des effets de ce gaz par les savants les plus réputés, voir le dictionnaire de médecine Hooper, rubrique Nitrogen.