CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Tuffier Théodore

Incontestablement, Théodore Tuffier (1857-1929) a été un grand chirurgien. Décrire son œuvre, c’est faire l’histoire de la chirurgie de son époque. Il s’est intéressé à tous ses aspects, chirurgie des membres et chirurgie viscérale et a abordé tous les domaines qui allaient un jour devenir des spécialités, urologie, gynécologie, chirurgie thoracique et vasculaire, et même si on a pu le contester, chirurgie cardiaque. Il a crée de toute pièce un cours de chirurgie expérimentale qu’il a animé pendant huit ans. Enfin, très tôt il abordé des problèmes d’anesthésie et de réanimation, tant en laboratoire qu’en pratique et travaillé sur leur aspects scientifiques fondamentaux : anesthésie dans la chirurgie thoracique, chloroforme, ressuscitation cardiaque, rachianesthésie, soins pré- et postopératoires, infection,

Dans son cursus on note que dès la fin de son internat, à la demande de son maître et futur beau-père, Guyon, il travaille chez Dastre, professeur de physiologie à la Sorbonne. C’est là, qu’étudiant l’anatomie et la physiologie de l’appareil urinaire, il a acquis les bases des techniques de laboratoire. En 1896, on le retrouve chez François-Franck, dans le laboratoire de physiologie pathologique du Collège de France, là où Marey, suivi par Gréhant au Muséum, avait mis au point les techniques de mesures physiologiques et leur enregistrement. Dans ce laboratoire Tuffier réalise ses études sur la ventilation en pression positive et sur le mécanisme de l’anesthésie rachidienne.
Au cours de la guerre 1914-1918, il a réorganisé les services sanitaires de l’armée. Pour progresser et unifier les méthodes de traitement chirurgical, il a fondé la Conférence chirurgicale interalliée où thème par thème on étudie les problèmes nouveaux qui se posent.
Enfin, rapporteur pour la France en de nombreuses manifestations internationales, y compris l’exposition universelle de 1900, il est largement connu hors de nos frontières.

Marie Thérèse Cousin