CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

  • Les éditoriaux

  • Assemblée Générale - 14 mai 2022 17h30
  • 46e réunion scientifique du CHAR 1er avril 2022 (09h00 - 12h15)
  • La rentrée 2021 du CHAR
  • CHAR et francophonie
  • Réunion scientifique du CHAR - samedi 27 mars 2021
  • Nouvelle année et assemblées générales
  • Réunion Scientifique du 24 Septembre 2020
  • Après le confinement, le CHAR se réveille (juillet 2020)
  • Vidéos de la réunion SFAR/CHAR du 20 septembre 2019
  • Vidéos de la réunion SFAR/CHAR du 20 septembre 2019
  • Hommage à Louis LARENG
  • 16 octobre, le jour de l’éther
  • Les 20 ans du CHAR septembre 2019
  • La nouvelle année 2019
  • Char et 60e congrès national de la SFAR sept 2018
  • La rentrée de septembre 2018
  • 2018, quels changements pour le CHAR ?
  • 16 octobre 1846 et Journée mondiale de l’anesthésie
  • Le CHAR fête ses 18 ans
  • nouvelles octobre 2016
  • Nos réunions scientifiques de septembre 2016
  • Actualités mars 2016
  • septembre 2015
  • Les nouvelles de juin 2015
  • Nouvelles de décembre 2014
  • Les bonnes surprises de la rentrée
  • Les bonnes surprises de la rentrée
  • Editorial de décembre 2013
  • Septembre 2013
  • La lettre de juillet août 2013 : France-Australie...
  • La lettre de juin 2013
  • La lettre de mars 2013
  • Editoral septembre 2012 : célébrité en anesthésie
  • Editorial - novembre 2011 Bis
  • 25e Réunion - septembre 2011
  • editorial mai 2011
  • Editorial Quoi de neuf en 2011
  • Editorial : Origines du secret médical
  • Editorial mars 2010 modif webmaster
  • Editorial novembre 2009
  • Editorial novembre 2008
  • Editorial janvier 2009
  • Editorial novembre 2009
  • Editorial février 2010
  • Actualités mai 2016


  • La lettre de juillet août 2013 : France-Australie...

    Jacques Hotton

      mise en ligne : samedi 3 août 2013




    France  ??Australie : des chemins croisés ?.par Jacques Hotton

    L ??engouement pour l ??Australie actuellement suscité auprès des jeunes européens par l ??opération médiatique « Meilleur Job du Monde » nous donne l ??occasion de nous réjouir que ce lien d ??intérêt ne concerne pas seulement des jeunes français dans leur quête d ??évasion professionnelle.

    Outre l ??évocation spontanée de compétition sportives, le rapprochement « France-Australie » concerne aussi l ??anesthésie

    Car l’histoire de l’anesthésie nous donne plusieurs occasions de rejoindre l’histoire de l’Australie .

    Si la conquête de la Terra Australis par les européens au 18° siècle doit beaucoup aux portugais et aux espagnols, elle évoque avant tout le débarquement de James Cook à Botany Bay à bord de sa goélette Endeavour en 1770. Il y a notamment découvert le parasolier, grand arbre auquel les aborigènes attribuent des propriétés antiseptiques et analgésiques dentaires.

    « Endeavour » est également une revue scientifique britannique des années 1940, publiée en plusieurs langues , dont une édition française, à l’effigie du navire de James Cook. Le numéro 21, de janvier 1947 propose à titre d’éditorial un article de deux pages sur le développement de l’anesthésie chirurgicale, à l’occasion du centenaire de celle-ci. L’Australie et l’histoire de l’anesthésie sont donc évoquées au sein de cette même revue .

    La revue « Endeavour » janvier 1947

    Mais surtout , un lien d’amitié a été initié entre nos deux pays depuis plusieurs années dans le domaine de l’histoire de l’anesthésie grâce à l’ISHA (International Symposium of the History of Anaesthesia). Lors du dernier congrès, qui s’est déroulé à Sydney du 22 au 25 janvier 2013, notre club, le CHAR, a tenu a être présent afin de consolider cet amical rapprochement.

    La délégation française à Sydney : French delegates at Sydney’s ISHA congress january 2013 : D. Simon,M. Zimmer,J.Hotton, J.B. Cazalaà.

    En marge des conférences, une remarquable exposition était consacrée aux livres anciens de médecine, avec la présentation d’ouvrages précieux, comme « de plantis » de Mattioli (1571), « works of Ambroise Paré » de Johnson (1678), de livres rares en anglais sur l’anesthésie ( « On Urari »de Schumbourg, « Nitrous Oxyd » d’Humphrey Davy, « Narcotism » de John Snow   et de nombreux autres), mais aussi de quelques recherchés traités français tels l’anatomie de Bichat, le mémoire sur le magnétisme de Mesmer, l’auscultation de Laennec, ou les leçons sur les anesthésiques de Claude Bernard  ..

    Les textes des conférences françaises ne seront pas, comme habituellement dans le cadre de l’ISHA, publiés avant un an, mais les thèmes de notre participation sont toujours consultables sur le site australien www.isha2013.com. Les photographies ci-après nous permettent de remercier ici les collègues ayant accepté d’effectuer ce lointain mais profitable déplacement, avec en apothéose une visite personnalisée du Jeoffrey Kaye Museum de Melbourne..

    Ainsi, sur les chemins qui mènent aujourd’hui les jeunes français vers l’Australie, on peut aussi croiser les pas d’autres voyageurs, ambassadeurs de l’ histoire de l’anesthésie française, certes moins jeunes, mais tout aussi motivés !

    En visite au Geoffrey Kaye Museum, Melbourne. French delegates at Geoffrey Kaye Museum, Melbourne , january 2013 : J.B. Cazalaa, D. Simon,J. Hotton, M. Zimmer, R. Westhorpe
    Maria Drossos , Geoffrey Kaye Museum, Melbourne

    Bussières, 8 juin 2013 : au rendez-vous de la mémoire par Bruno Chavagnac

    Le samedi 8 juin, à Bussières dans la Loire, s’est déroulée une émouvante manifestation en hommage à Ernest R. KERN, pionnier de l’anesthésie-réanimation au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
    Pourquoi à Bussières ? Parce qu’entre 1934 et 1942 le docteur KERN y a exercé comme médecin généraliste avec son épouse, également médecin.
    La municipalité de Bussières a donc tenu à rendre hommage à « son » médecin qui deviendra plus tard le professeur KERN (1908-1969) à la Faculté de médecine de Paris. Pour cette exceptionnelle circonstance, le Président de la Société Française d’Anesthésie-Réanimation (SFAR) était représenté par le professeur P. Petit de Lyon. Il a été accueilli par Mr Georges Suzan, maire de Bussières. A ses côtés on notait la présence des professeurs C. Auboyer et J.C. Bertrand du CHU de Saint-Etienne. Le président du Conseil de l’Ordre des médecins de la Loire, le docteur J.L. Blanc, était également présent.

    Commémoration Ernest Kern 8 juin 2013 : Discours

    La journée, placée sous l’égide du Club d’Histoire de l’Anesthésie-Réanimation (CHAR) a été animée par le professeur M.T. Cousin de Paris. Le professeur C. Saint-Maurice, élève d’E. KERN, avait aussi fait le déplacement ainsi que le professeur R.Gay de Limoges et de nombreux autres universitaires de Paris, Besançon et Lyon.
    La manifestation a débuté par l’inauguration d’une plaque commémorative sur la maison du docteur KERN, maison située au coeur du village. C’est Mr Georges Suzan et Mme Anargyros-Kern, fille du docteur KERN, qui ont dévoilé ensemble cette plaque après l’évocation du parcours de ce médecin par les élus et les personnalités présentes. Celle de Mr Jean-Caude Frécon, Sénateur, a plus particulièrement rappelé le courage exemplaire et l’abnégation dont a fait preuve le docteur KERN au moment des heures sombres traversées par la France sous le gouvernement de Vichy.

    Commémoration Ernest Kern 8 juin 2013 : Découverte plaque

    Commémoration Ernest Kern 8 juin 2013 : La plaque commémorative

    L’assistance était nombreuse et la journée s’est poursuivie par la présentation de la vie et de l’oeuvre du docteur KERN lors d’une conférence donnée par le docteur B. Chavagnac, conférence intitulée « Un médecin, un résistant, un anesthésiste ». Elle a été suivie de très nombreux témoignages qui tous ont souligné les compétences et l’exceptionnelle humanité de ce grand médecin.

    Commémoration Ernest Kern 8 juin 2013 : Le public

    Compte-rendu de la Journée dans Lepays ( Journal de Roanne)

    A l’issue de la journée, les échanges se sont poursuivis autour d’un verre de convivialité et le docteur Chavagnac a dédicacé son ouvrage consacré à Ernest KERN, ouvrage qui venait d’être publié par les Editions Glyphe (Paris).

    Ernest kern par Bruno Chavagnac (Editions Glyphe)

    29e Réunion scientifique du CHAR Mercredi 18 septembre 2013 de 15h00 à 18h30 (Amphithéatre Baudens  . HIA du Val de Grâce 1, place Laveran Paris 75005 Paris)
    15H00 - 16H30 Modérateurs : J. Ariès (Poitiers), R. Gay (Limoges)
    • 15H00]] : Evolution dans l’anesthésie des poissons.
      Claude Vast (Limoges)
    • 15H30 : Comment l’oxygène est devenu médicament : de la culture pneumatique à la spécialité pharmaceutique.Alain Dauphin (Paris), Dominique Pradeau (Paris)
    • 16H30 à 17H00 Pause
    -* 17H00 - 18H30 Modérateurs : B. Lenoir (Clamart), Y. Louville (Paris)
    • 17H00 : De la constance du milieu intérieur de Claude Bernard   à l’homéostasie généralisée de Henri Laborit.
      Bernard Weber (Paris)
    • 17H45 : Le médecin colonel Charles Côt (1885-1945)
      René Noto (Le Teil)
    • 18H30 : Fin de la réunion

    Entrée libre
    A partir de 14h il vous est possible de visiter le Musée de médecine du Val de grâce .
    Venez nombreux


    Portfolio