CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Chlorure d’éthyle

Cazalaà Jean-Bernard

  mise en ligne : samedi 30 novembre 2013


En 1759, le chimiste français Guillaume François Rouelle (1703-1770) découvre le chlorure d’éthyle mais il n’a vraiment été fabriqué qu’à partir de 1801 par Frédéric Henry Basse pour les études scientifiques. En 1847, Marie Jean Pierre Flourens (1794-1867) fait les premières études sur le chien lors de ses recherches sur les anesthésiques. En 1848, Johann Heyfelder (1798-1869) fait les premiers essais sur l’homme mais il s’arrête faute de produits. En 1890, Camille Redard de Genève l’utilise en anesthésie locale par réfrigération en raison de sa volatilité. En 1894, H. Carlson redécouvre ses propriétés d’anesthésique général. Il agit donc en anesthésie locale par réfrigération et en anesthésie générale par inhalation. Le chlorure d’éthyle est un anesthésique volatil à action très courte, il a été très utilisé tant à l’hôpital qu’à domicile pour les accouchements, l’ablation des amygdales les avulsions dentaires et les gestes courts.

A partir de 1892, le Dr Bengué, la Société chimique des usines du Rhône des Dr. Gilliart, Monnet, Cartier (kélène), le Dr Henning (Chloraethyl ), la Woolwich Elliott chimical company de Sydney ont développés les conditionnements pour anesthésies locales : pulvérisateurs (ampoules en verre, réservoirs métalliques rechargeables ou non).

Les ampoules ou flacons pour anesthésies générales ont été fabriquées par la Société chimique des usines du Rhône (kélène), le laboratoire américain Squibb, l’Union chimique belge (chlorène), la Woolwich Elliott chimical company de Sydney . Ces ampoules ou flacons pouvaient être versées sur une compresse ou pouvaient alimenter un vaporisateur plus sophistiqué (appareils de Camus ou de Dupuy de Frenelle par exemple).

-* Chloréthyle du Docteur Bengué
JPEG - 106.6 ko
Chloréthyl du Docteur Bengué (boite)
Origine collection Musée Viars (Groupe hospitalier Pitié, Paris)
JPEG - 51.6 ko
Chloréthyl du Docteur Bengué (pulvérisatteeur verre)
Origine collection privée JBCZ
JPEG - 83.4 ko
Chloréthyle Dr Bengué (boite et ampoule ancien modèle)
Origine collection privée JBCZ
JPEG - 46.8 ko
Chloréthyle Dr Bengué (Réservoir métallique grand modèle)
Origine collection privée JBCZ
JPEG - 52.1 ko
Chloréthyle Dr Bengué (Réservoir métallique petit modèle)
Origine collection privée JBCZ
JPEG - 40.1 ko
Chloréthyle du Dr bengué vendu en Angleterre
Origine : Ball CM, Westhorpe RN. Historical notes on anaesthesia and intensive care, Australian Society of Anaesthetists, 2013.

Télécharger la notice du chloréthyl du Dr Bengué :
PDF - 4.4 Mo
Notice du Chloréthyl du Dr Bengué

-* Kélène (Chlorure d’éthyle) Société chimique des usines du Rhône
JPEG - 113.2 ko
Kélène Société chimique Usines du Rhône (chlorure d’éthyle)
Origine : Ball CM, Westhorpe RN. Historical notes on anaesthesia and intensive care, Australian Society of Anaesthetists, 2013.
JPEG - 85.8 ko
Kélène (Chlorure d’éthyle) Société chimique des usines du Rhône
JPEG - 59.4 ko
Kélène Société chimique Usines du Rhône (chlorure d’éthyle)
Origine : Ball CM, Westhorpe RN. Historical notes on anaesthesia and intensive care, Australian Society of Anaesthetists, 2013.
-* Chlorène Meurice de l’Union chimique Belge
JPEG - 121.2 ko
Chlorène Meurice (chlorure d’éthyle) boite
Origine collection Musée Viars (Groupe hospitalier Pitié, Paris)
JPEG - 41.2 ko
Chlorène Meurice (chlorure d’éthyle) ampoule
Origine collection Musée Viars (Groupe hospitalier Pitié, Paris)
-* Chlorure d’éthyle Elythos
JPEG - 72.9 ko
Chlorure d’éthyle Elythos (boite et ampoule)
Origine collection privée JBCZ
JPEG - 48.5 ko
Chlorure d’éthyle Elythos (boite)
Origine collection privée JBCZ
-* Chloraethyl Dr Henning
JPEG - 64.2 ko
Chloraethyl Dr Henning (ampoule)
Origine collection privée
JPEG - 55.3 ko
Chloraethyl Dr Henning
Origine collection privée
-* Chlorure d’éthyle Squibb USA
JPEG - 21.2 ko
Ethyl Chloride Laboratoires Squibb USA
Origine : Ball CM, Westhorpe RN. Historical notes on anaesthesia and intensive care, Australian Society of Anaesthetists, 2013.
-* Ethyl Chloride Woolwich-Elliott chemical company de Sydney
JPEG - 25.2 ko
Ethyl chloride (Local anaesthesia) Woolwich-Elliott chemical company de Sydney
Origine : Ball CM, Westhorpe RN. Historical notes on anaesthesia and intensive care, Australian Society of Anaesthetists, 2013.
JPEG - 59.7 ko
Ethyl chloride (General anaesthesia) Woolwich-Elliott chemical company. Sydney
Origine : collection privée JBCZ
JPEG - 46.6 ko
Ethyl Chloride (General anaesthesia) Woolwich Elliott chimical company de Sydney
Origine : Collection privée JBCZ

Les lance-parfums

Pour la petite histoire, dès 1897 le chlorure d’éthyle servait de vecteur pour envoyer du parfum par pulvérisation lors du Carnaval de Rio de Janeiro. Plusieurs dizaines de millions de pulvérisateurs ont été vendus en 70 ans du premier janvier à la fin du carnaval. Ils n’ont été interdits qu’en 1961 en raison des accidents qu’ils occasionnaient.

-* Lance-parfum Rodo (vecteur chlorure d’éthyle)

Le dessin de cette publicité est resté célèbre car il a été réalisé par Mucha.

JPEG - 17.5 ko
Lance-parfum Rodo (vecteur chlorure d’éthyle)
JPEG - 11.1 ko
Lance-parfum Rodo (vecteur chlorure d’éthyle)
-* Lance menthol - SCUR
JPEG - 42.9 ko
Lance-menthol - SCUR


Faulconer Jr A, Keys TE, Foundations of anesthesiology, Springfield, Charles C Thomas 1965 (p. 489-90).

Heyfelder F. Die Versuche mit dem Schwefelather, Salzather und Chloroform und die daraus ge wonnen. Erlangen , Carl Heyder, 1848 (p. 83-5).

Ball CM, Westhorpe RN. Historical notes on anaesthesia and intensive care, Australian Society of Anaesthetists, 2013 (p.48-51)

Raynal C, Lefebvre T. Le lance-parfum. Un matériel médical devenu accessoire de carnaval. Revue d’histoire de la pharmacie 2008 ; LVI, 357 : 63-79.