CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Histoire de la circulation extra-corporelle (2/2)

Exposition 2000 - Congrès de la SFAR - Paris

Cazalaà Jean-Bernard

date de publication : septembre 2000

  mise en ligne : jeudi 8 mai 2008


de 1956 à nos jours

**de 1956 à 1970

1955-56 LILLEHEI et DE WALL à Minneapolis, mettent au point un C.P.A. : pompe à doigts multiples et oxygénateur de type barbotage. (fig. 3-4-5-6)
fig. 3
fig. 4
fig. 5
fig. 6
1956 DUBOST réalise avec succès, sous CEC De Wall, une cure de C.I.V. (1ère en Europe).
1956 RYGG et KYVGAARD oxygénateur souple à usage unique.
1956 MELROSE oxygénateur à disques à usage unique.
1956 KAY et CROSS oxygénateur à disques réutilisables.
1957 MELROSE et EFFLER proposent le clampage aortique.
1958 SONES la coronarographie sélective.
1958 KOLF et CLOWES oxygénateur à plaques. (fig. 7-8)
fig. 7
fig. 8
1958 ESMOND et COWLEY oxygénateur à disques à usage unique.
1959 ELMQUIST et SENNING implantent les premiers stimulateurs cardiaques définitifs.
1959 BROWN ajoute un échangeur thermique à l’appareil cœur-poumon (hypothermie par voie sanguine).
1959 DREW première série d’hypothermies profondes et arrêt circulatoire total.
1960 STARR et EDWARD introduisent les premières prothèses valvulaires.
1960 N. SHUMWAY commence l’application de l’hypothermie sélective du cœur.
1960 JENNINGS décrit les modifications électrophysiologiques et morphologiques associées à la reperfusion.
1961 ZUDHI introduit l’hémodilution en CEC.
1962 MOULOPOULOS propose le principe de la contrepulsion intra-aortique.
1963 BODEL fibres creuses (sang intérieur). (fig. 9-10)
fig. 9
fig. 10
1964 DE BAKEY réalise les premiers pontages aorto-coronaires.
1964 HARDY tente la première transplantation cardiaque humaine (le donneur est un chimpanzé).
1965 MAC GOON rapporte une série de RVAO pour lesquels la protection myocardique a été assurée par une perfusion coronaire bilatérale.
C’est dans les années 60 que RAFFERTY développe les pompes centrifuges.
1965 BRAMSON oxygénateur à membrane + échangeur thermique.
1965 KOLOBOW oxygénateur à membrane silicone enroulée.
1967 BARNARD réussit la première transplantation orthotopique humaine.
1968 DEFILIPPI fibres creuses (sang extérieur).
1968 COOLEY tente la première transplantation cardiopulmonaire chez un enfant de deux mois et demi.
1969 COOLEY tente la première utilisation clinique d’un cœur artificiel total en attente de transplantation.
1969 LIPPS tissage de fibres.

De 1970 à 19800

1970 RHONE POULENC pompe péristaltique. (fig. 11-15).
fig. 11
fig. 12
fig. 13
fig. 14
fig. 15
1973 HEARSE introduit le concept de "l’oxygen paradox".
1975 HEYNDRICKS, MAROKO, VATNER décrivent la "sidération myocardique" : dysfonction contractile transitoire observée à la reperfusion.
1975 Utilisation des pompes centrifuges en CEC conventionnelle – USA.
1976 BUCKBERG (Los Angeles) propose la cardioplégie froide comme méthode de protection myocardique
1977 GRUENTZIG introduit la dilatation endoluminale percutanée.
1978 SOLORZANO propose la cardioplégie rétrograde par la voie du sinus coronaire.

De 1980 à 1990

1980 introduction de la cyclosporine.
Les pompes centrifuges sont utilisées en assistance circulatoire.
1981 SHUMWAY réussit les premières transplantations cardio-pulmonaires.
1981 COOLEY implante un cœur artificiel chez un homme dans l’attente de transplantation.
1982 DEVRIES fait la première implantation permanente d’un cœur artificiel pneumatique (JARVIK 7) sur la personne de Barney CLARK.
1983 FABIANI décrit la cardioplégie rétrograde par la voie de l’oreillette droite.
1985 COPELAND réalise avec succès l’implantation d’un cœur artificiel total (JARVIK 7) suivie d’une transplantation orthotopique au 10ème jour.
L ’hémopompe proposée en expérimentation par WAMPLER.

De 1990 à 2000

Début des années 90 LICHENSTEIN et SALERNO développent la cardioplégie sanguine rétrograde normothermique continue

1994-1995 LICHENSTEIN décrit la cardioplégie chaude antérograde