CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

image en anesthésie

Le bloc axilllaire trans-arteriel

bloc de référence des années 1980

Jacques Hotton

  mise en ligne : lundi 12 avril 2021


il y a 20 ans, l’ abord trans-artériel du plexus brachial était la méthode de référence de blocage du plexus brachial .
Le voici en illustration d’un CdRom présentant le contenu d’ un enseignement spécialisé d’ ALR des membres en 2002 .


Après localisation de l’ artère « au doigt », l’ interruption du reflux artériel issu de sa perforation signait la progression de l’ aiguille au delà de la paroi postérieure de l’ artère. Un bolus d’ anesthésique local était injecté à cet endroit, un second était injecté au retrait de l’ aiguille sur le même principe de localisation, en pré-vasculaire. Afin de s’ assurer de l’ emplacement, l’ obtention d’ une paresthésie était considérée comme un gage de réussite.
De nombreuses méthodes d’ approche percutanée du plexus brachial furent proposées depuis Hirschel en 1911 ; Capelle, en 1917, proposa la première technique d’ abord péri-vasculaire.
Avec l’ apparition du neurostimulateur, cette technique de repérage, somme-toutes assez empirique et exposant aux risques de lésion nerveuse et d’ hématome, fut abandonnée.
De nos jours, la ponction sous échographie permet une visualisation des structures en temps, réel dont nous ne pouvons plus nous passer..

Illustration de Buckhoj
illustration extraite de :
Alon P Winnie
techniques perivasculaires de blocage du plexus brachial
Edition française, Medsi, 1985.

Voir en ligne : Alon WINNIE