Club de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

Trachéotomie


Articles

  • Trachéotomie Moreau

    9 avril 2015

    René Moreau - médecin parisien - est le premier à souligner la nécessité d’humidifier l’atmosphère respirée par le patient trachéotomisé.

  • LA METHODE SCIENTIFIQUE - France Culture - histoire de la réanimation

    23 juin 2020, par Cazalaà Jean-Bernard
  • Trachéotomie : Dekkers

    9 avril 2015

    Frederick Dekkers (1644-1720) de Leyden reprend le trois-quart d’abord direct de la trachée de Sanctorius Sanctorius (1561-1636) et propose de faire la bronchotomie avec un petit trois-quart - armé de sa canule rendant ainsi l’opération plus simple

  • Trachéotomie : Casseri

    9 avril 2015

    Giulio Cesare Casseri (1552€“1616) ou Julius Casserius - élève d’Acquapendente - réalise une trachéotomie et insère une canule en argent - courbe - plate percée de trous et maintenue par un fil noué sur la nuque.

  • Trachéotomie : Acquapendente

    9 avril 2015

    Girolamo Fabrizi d’Acquapendente (1537-1619) - élève de Gabriele Falloppio (1523-1562) ou Fallope - maitre de William Harvey et de Giulio Cesare Casseri (1552€“1616) préconise la trachéotomie bien qu’il n’en est jamais pratiqué -

  • Trachéotomie : Louis

    9 avril 2015

    Antoine Louis (1723-1792) fait deux Mémoires sur la bronchotomie à l’Académie royale de médecine - il prône le trocart par opposition à la technique classique

  • Trachéotomie : de Garengeot

    9 avril 2015

    René Jacques Croissant de Garengeot (1688-1759) préconise de mettre devant l’ouverture de la trachéotomie une bande de gaze.

  • Trachéotomie : George Martin

    9 avril 2015

    George Martin (1702-1743), médecin de marine écossais, propose une double canule pour en faciliter la désobstruction.

  • Trachéotomie : Benivieni

    9 avril 2015

    La première trachéotomie prouvée faite chez l’homme a été transcrite par Antonio Benivieni (1443-1502) -

  • Trachéotomie : roseau de Vésale

    9 avril 2015

    André Vésale (1514-1564) décrit l’insufflation trachéale sur un porc - le Roseau de Vésale. Il conseille « d’ouvrir la trachée - d’y mettre un roseau - de souffler dedans et de fournir ainsi à l’animal l’air qui lui est nécessaire pour vivre ».