CLub de l'Histoire de l'Anesthésie et de la Réanimation

  • Bibliothèque numérisée du CHAR

  • Méthode pour rappeler les noyés à la vie, recueillie des meilleurs auteurs.
  • Détails des succés de l’établissement que la ville de Paris a fait en faveur des personnes noyées & qui a été adopté dans diverses provinces de France
  • Détails de l’accident funeste arrivé dans une fosse d’aisance de la ville de Narbonne
  • Considérations sur la douleur
  • A history of the discovery of the application of nitrous oxide gas, ether and other vapors to the surgical operations.
  • Méthode d’éthérisation par le chloroforme et l’éther sulfurique. expliquant les différentes causes des insuccés et des accidents nerveux qui se manifestent quelquefois pendant l’éthérisation. Moyens à employer pour prévenir ces accidents.
  • Notice sur l’éther et sur le chloroforme et leur emploi dans les opérations de la chirurgie dentaire.
  • De l’insensibilité produite par le chloroforme et par l’éther et des opérations sans douleurs
  • Traité théorique et pratique de la méthode anesthésique. E-F Bouisson
  • Des Avantages de l’emploi des agents anesthésiques dans la pratique chirurgicale
  • De l’emploi du chloroforme et de ses différentes applications
  • Etude de l’anesthésie locale dans l’art dentaire
  • L’anesthésie provoquée appliquée aux opérations chirurgicales et aux accouchements
  • Anesthésimètre Appareil propre à prévenir tout accident pendant l’éthérisation soit par l’éther, soit par le chloroforme
  • Traité d’anesthésie chirurgicale


  • Tétanos du nouveau-né

    Traitement par ventilation artificielle et curarisation prolongées

    Huault Gilbert

    date de publication : 1964

      mise en ligne : jeudi 18 février 2016


    On peut dire de façon symbolique que la réanimation pédiatrique commence en 1964, avec la thèse n° 781 de Gilbert Huault, passée à Paris le 25 juin, sous la présidence du Pr Pierre Mollaret.

    Peu avant sa mort dans une lettre envoyée au CHAR pour l’article qu’il a fait pour le livre sur l’histoire de la réanimation, Gilbert Huault nous écrivait :

    Nous avons été des combattants qui ne ménageaient ni leur temps ni leur peine, que nous avons cependant eu la meilleure part, que nous avons V ?CU et fait avancer le bateau en haute mer.

    Huault Gilbert (1932-2013)

    Gilbert Huault Le tétanos du nouveau-né Traitement par la ventilation artificielle et la curarisation prolongées
    Thèse de médecine Paris 1964

    Cette thèse est le premier document français qui décrit la ventilation artificielle chez le nouveau-né.Très précise, c’est un véritable mode d’emploi allant du plus simple au plus compliqué.

    Voici le plan de la thèse

    Introduction

    1re partie Généralités sur le tétanos néo-natal et son traitement :

     Rapide historique
      ?pidémiologie
      ?tiologie
     Tableau clinique
     Diagnostic
     Pronostic
      ?volution
     Prophylaxie
     Thérapeutique

    2e partie Observation personnelle d’un cas de tétanos néo-natal traité avec succès par curarisation associée a la ventilation artificielle prolongée.

    3e partie  : La ventilation artificielle et la curarisation prolongées adaptées au nouveau-né atteint de tétanos

     Rappel physiologique
     L’intubation
     La trachéotomie
     Généralités sur la ventilation artificielle
     Lois auxquelles obéit la ventilation artificielle
     Particularités propres à la ventilation artificielle du nouveau-né.
     Généralités sur la façon de mener la ventilation artificielle chez le nouveau-né,
     Les appareils de ventilation artificielle utilisés pour le nouveau-né.
     Curarisation
     Les aspirations
     Humidification trachéale
     Diététique
     La surveillance du malade : clinique, radiologique, contrôle biologique, perspectives nouvelles.
     Complications de la ventilation artificielle.
     Applications de la ventilation artificielle et de la curarisation chez le nouveau-né et le nourrisson.

    Conclusions

    Télécharger la thèse Paris 1964 de Gilbert Huault : Le tétanos du nouveau-né Traitement par la ventilation artificielle et la curarisation prolongées